LE COUP DE CŒUR DE…

Nathalie Langlet Zeïbekis

Bach

Concerto pour 4 pianos en la mineur BWV 1065
Chef d’orchestre : Barak Tal
Solistes : Tomer Lev, Berenika Glixman, Daniel Borovitzky, Raviv Leibzirer

Bach, Concerto pour quatre pianos : le coup de cour de Nathalie Langlet, professeure de piano
Lire la vidéo

Ma prĒfĒrence Ā moi…

J’ai ressenti un véritable coup de cœur pour cette œuvre qui m’a fascinée dès mon plus jeune âge et m’a fait prendre conscience au fil du temps à quel point Jean-Sébastien Bach était indispensable à l’apprentissage du piano. Dans ce concerto, tant du point de vue de la rigueur que dans la recherche de l’équilibre sonore, les quatre parties de piano font appel à des musiciens chevronnés qui doivent dialoguer dans un souci « d’harmonie » et dans un esprit de parfaite cohésion. De la même façon que les musiciens de l’orchestre, chaque pianiste doit se positionner vis-à-vis des autres dans un rapport d’équilibre et de complémentarité où l’individualité n’a pas sa place, au risque de déstabiliser l’ensemble instrumental tout entier. D’une énergie transcendante, cette œuvre me paraît prodigieuse dans tout ce qu’elle offre à l’auditeur, qu’il soit professionnel ou amateur.

Le Concerto pour 4 claviers et orchestre en la mineur, BWV 1065, est un arrangement du 10e concerto de l’opus 3, RV 580, d’Antonio Vivaldi (en si mineur pour quatre violons).

Nathalie Langlet Zeïbekis

Professeur de piano à l’Association Mélodix
Voir le descriptif de ses cours de piano
Suivre son actualité sur Linkedin

Sources : YouTube

Enregistrement : Eshel Stodios, Rafi Eshel et Yaron Aldema
Video : Harel Productions – Alon Harel

Date de publication :

12 janvier 2023